© 2017-19 SARA REVIL.

  • Sara Revil Tressage et Passementerie

@tressageetpassementerie

Tous droits réservés textes, créations, design, images, musiques. © Sara Revil

BY ENTERING THIS WEBSITE YOU ACCEPT THE TERMS OF USE : ALL RIGHTS RESERVED. 

expérience en réseau

MOULINAGE

BAROU

Au cœur du Parc du Pilat, non loin d’Annonay, l’entreprise centenaire de la famille Barou, mouline encore les fils de soie grège sur les vieux moulins qui tournent à vive allure dans un vacarme assourdissant.

Activité traditionnelle dans la soierie lyonnaise, le moulinage consiste dans le dévidage et la torsion du fil de soie originellement destiné au tissage pour la fabrication du crêpe et de la mousseline de soie.

Coopération & solidarité territoriales

 
  • tresssageetpassementerie
 

bertille

derail

Bertille Derail et Sara Revil s’associe dans la création délicate et minutieuse de parures féminines en tresses et porcelaine. Les corrélations nombreuses dans leurs recherches et la création de matières aux surfaces sophistiquées et structurées ont nourri un terrain d’entente à la production de bijoux délicats. D’abord, se sont les formes abstraites élaborées par Bertille, structurées par l’empreinte répétée de petits outils créés de sa main, qui sont venues naturellement répondre aux matières tressées souples et tout en nodosité de Sara. Le blanc précieux , intrinsèque des porcelaines ont trouvé écho dans les teintes écrues de la soie grège. Les blancs mâts ont appelé la lumière et l’éclat si caractéristique de la porcelaine émaillée ainsi que du blanc décreusé de la soie. Le blanc de la porcelaine appelle aussi la couleur avec l’envie irrépressible d’une intensité, d’une radicalité ; le bleu et le rouge des couleurs primaires entre autre. Les textures alliées à la couleur invitent les références à la nature en allant chercher des sources d’inspiration proche du monde végétal ou encore du bestiaire mythologique. On rencontre coraux, dents, collerettes d’écailles, involucres et excroissances nodulaires dans des adaptations intuitives et spontanées de la parure.

mains

d'œuvre

Mains d’Œuvre est une jeune marque de maroquinerie française sous laquelle deux artisans, Quentin Barralon et Dorian Cayol fabriquent à la main et signent leurs créations originales.

Partisans d’une esthétique discrète, ils sélectionnent les meilleures matières auprès de fournisseurs locaux et emploient des techniques traditionnelles pour vous proposer une collection variée de porte-monnaies, porte-feuilles et sacs en cuir d’excellente facture à la ligne simple et épurée.

Mains d’Œuvre est aussi et surtout le nom de leur atelier situé à Romans-sur-Isère dans la Drôme, berceau des tanneurs et des façonniers du cuir.
Dans ces lieux chargés d’histoire, ils dessinent, développent et produisent leurs propres idées, maitrisant ainsi l’intégralité du processus

 
 

CHRITINE

PEYRET

Christine Peyret fait broder sa machine depuis près de 20 ans. Pour broder, elle part toujours d'une image déjà constituée. Il y a chez elle, comme une nécessité de broder la vie, les hommes et de capter ce qu'il y a au-delà de cette image. 

 

Avec les 15 fils de sa machine, il y a des choix à faire. On en vient à l'essentiel, aux lignes de force, on se confronte à la douleur du renoncement.  Dans les disparitions délibérées de certains motifs, il y a encore la décision consciente de ce que l'on donne à voir dans l'invisible. 

Dans sa collaboration avec Jérémie Tessier et  Sara Revil, Christine Peyret expérimentent les contrées de l’abstraction, avec la soie grège brodée sur la mousseline blanche… La soie travaillée sur de vastes surfaces en motifs géométriques, joue aussi l’ambiguïté d’une nouvelle matière pensée pour elle-même, à la fois texturée et sensuelle... 

 

Anja Clerc et

 Charles de Metz-Noblat

L'ornement est un crime... Et pourtant nous, designers, revendiquons l'ornement.

Support d'émotion et de narration, processus créatif ou aléas de fabrication, l'ornement s'émancipe dans la création contemporaine. Les designers Anja Clerc et Charles de Metz-Noblat, ainsi qu'une dizaine d'autres créateurs français, questionnent l'usage de l'ornement dans le design d'aujourd'hui.

  • Sara Revil Tressage et Passementerie

Jéremie

tessier

Jérémie Tessier devient couturier indépendant en Janvier 2013 ; il développe sa propre marque CAB OF CURIOUS à travers un modèle unique de robe qu’il impose comme une signature. Les couleurs, les matières souples et nobles, les broderies, les perles, les ceintures et les plastrons donnent la particularité de chacune d’elles.  

Il crée sa première collection de robes sous le nom « Lignes Nazcas » en collaboration avec Sara Revil, tresseuse, alors qu’il découvre le tressage mécanique. D’emblée il est frappé par l’ingéniosité des mécanismes qui donnent à la tresse une diversité de formes et de motifs presque infinis.